De si beaux discours…

Barack Obama devant le CapitoleOui, ce discours est magnifique.  La raison et l’émotion sont appelées à la barre ; il retrace le trajet depuis son histoire personnelle jusqu’au dessein national, voire mondial ; il n’élude aucune contradiction mais cherche à les dépasser. Sur un sujet toujours brûlant aux Etats-Unis comme partout dans le monde, le racisme, le discours prononcé le 18 mars par Barack Obama restera probablement dans l’histoire, … surtout s’il est élu Président.

Quand un homme politique s’élève à ce niveau dans un discours, cela donne envie de croire que les mots peuvent avoir un réel effet sur le cours de choses, la lourdeur des faits, l’inertie de la réalité. Un homme politique peut-il être un prophète ?  Un prophète peut-il devenir un homme d’action ?

Martin Luther King prononçant son discours à la Marche vers Washington pour les droits civiques en 1963En écoutant ce discours (ce que je suis en train de faire tout en écrivant ce billet), je me rappelle quelques autres qui sont restés dans l’histoire : me vient à l’esprit le discours de Martin Luther King, I have a dream, prononcé le 28 août 1963 à Washington au cours d’une marche à Washington (le 4 avril, cela fera juste 40 ans que Martin Luther King a été assassiné à Memphis, mais nous sommes tellement obnubilés par les 40 ans de mai 68 en France que nous en oublions cette terrible page de l’histoire mondiale). Un autre discours, celui de la Nouvelle Frontière prononcé par J.F. Kennedy quand il était encore candidat. Ce discours dessine les lignes de la politique que Kennedy a souhaité mettre en oeuvre en tant que Président.

Les discours français qui me viennent à l’esprit sont d’un autre ordre : celui de Chirac du 16 juillet 1995 poue la commémoration du Rafle du Vel d’Hiv où il reconnaissait les « fautes commises par l’Etat« , celui de Villepin aux Nations Unies le 14 février 2003 où il affirmait avec panache l’opposition « du vieux pays, le France, et du vieux continent, l’Europe » à la guerre en Irak (une des dernières fois où on pouvait être fier d’être Français…). Ces deux exemples montrent que de très médiocres hommes politiques peuvent prononcer parfois des discours historiques…

Je cherche en vain dans ma mémoire des discours historiques prononcés par des hommes de gauche dans les 50 dernières années. L’art oratoire n’était pas la plus grande qualité ni de Mitterand, ni de Jospin, ni, en remontant plus loin, de Mendès France. En revanche, ils pouvaient souvent faire valoir un réel talent de pédagogue. Peut-être est-ce plus utile quand on est un homme poltique ?

Faut-il évoquer notre président actuel dont le seul discours dont on se souvient (j’écris discours pas injures, ni SMS …) est celui de Dakar du 26 juillet 2007, de funeste mémoire : il nous a faché durablement avec la jeunesse et la plupart des élites démocratiques africaines en assimilant la réalité africaine était à celle du « paysan qui ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes et des mêmes paroles« .

Le Monde de la PhilosophiePlaton par RaphaelLe coïncidence veut que je viens de commencer de lire quelques textes de Platon (le Banquet, Phèdre) grâce à la formidable initiative du Monde de publier les oeuvres majeures des grands philosophes en 20 volumes. Et je me plonge dans les discours socratiques sur l’amour, la beauté, et sur le discours lui -même. A leur lecture, respect, concentration et jubilation ont été mes premières réactions…
Très semblables à celles que j’ai ressenties en lisant et écoutant le discours de Barack Obama, sans aller jusqu’à comparer ce dernier avec Socrate…

2 commentaires sur “De si beaux discours…

  1. Il faut voir et revoir le clip de campagne de Barack Obama : un petit chef-d’oeuvre, à mon sens, et avec la participation de l’adorable actrice Scarlett Johansson :

    Là où je ne suis pas d’accord avec toi, c’est ton appréciation négative concernant François Mitterrand : c’était un orateur né (il faut l’avoir vu lors d’un meeting avant 81, au Zénith…), capable de soulever les foules.

    Il connaissait également le poids et la saveur des mots, contrairement à notre Président actuel, inculte, plagiaire (voir son livre sur Mandel) et à la rhétorique de représentant de commerce.

    le discours du Président de gauche au Bundestag, sur la réconciliation franco-allemande (et le geste mémorable qui l’illustra avec Helmut Kohl), restera comme nombre d’autres.

    Sans parler des débats télévisés au cours desquels il montra son art incomparable de la dialectique et de la répartie.

    J'aime

  2. Oui tout à fait d’accord, Mitterrand était bon aussi. Moi qui ne l’aimais guère lorsqu’il fut élu, j’ai commencé à l’apprécier plus tard et avec surprise. Les débats télévisés furent mémorables. Jospin je l’ai toujours perçu comme intelligent mais je n’ai pas réussi à l’écouter vraiment. Sauf pour ces mots terribles du 21 avril…
    Voilà une bonne idée d’avoir réuni ces divers discours, avec les liens…

    Barak Obama je le suis avec intérêt, mais aujourd’hui on parle de ce pasteur extrémiste avec qui il était très lié, et je ne sais trop quoi penser. On dit aussi que s’il était candidat, Mc Cain l’emporterait! Ah non, par exemple! oui je sais ce ne sont que des rumeurs.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s