(Parenthèses…)

Parenthèses

Parenthèses est le titre du dernier CD de Françoise Hardy, constitué de duos avec une pléiade d’artistes de tout poil, d’Alain Delon à la pianiste classique Hélène Grimaud (celle qui vit avec les loups, vous connaissez ? Je n’aime pas trop son répertoire mais bon… elle est si belle), en passant par son grand Jacques à elle et Julio, celui qui n’a pas oublié.

Ce CD est intéressant, manquant peut-être de vraies surprises. Mais pourquoi Françoise chercherait-elle à surprendre ? Tout le monde (pas seulement les bobos, n’en déplaise à Renaud) l’aime telle qu’elle est. Des idoles des années 60, c’est celle qui existe toujours, pas sur le devant de la scène (elle déteste cet exercice qui ne convient ni à sa gestuelle, ni à sa voix) mais sous les sunlights médiatiques. Chaque fois, qu’elle sort un album, j’ai l’impression que nous continuons à échanger des confidences autour d’une tasse de thé, affalés sur des coussins d’un canapé paresseux.

Oui, car Françoise Hardy, c’est l’une de mes deux grandes soeurs (l’autre, c’est Sheila !) : nous étions jeunes ensemble, nous sommes maintenant autour de la soixantaine, avec plaies et bosses de toute une vie. Ses chansons résonnent comme un bel écho lointain et joliment déformé de ma vie.

Danger L’un de ses albums que je préfère n’a pas eu un grand succès car il surprenait trop, peut-être, Danger sorti en 1996. C’est musicalement le plus rock. C’est le plus noir, il n’y a pas « tant de belles choses ». Heureusement, c’est le seul album de cette trempe : il reflétait trop son désarroi, voire son malheur ! Je l’adore, mais je n’aime pas que ma grande soeur soit aussi triste.

J’écoute maintenant « Amours toujours, tendresse, caresses », qu’elle fredonne avec Dutronc, comme une Happy End du film de sa vie. Echo de la mienne ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s