Pays sans chapeau – Dany Laferrière – Zulma (2018)

Pays sans chapeau, c’est ainsi que l’on appelle l’au-delà en Haïti parce que personne n’a jamais été enterré avec son chapeau. Comme beaucoup d’écrivains haïtiens de sa génération, Dany Laferrière a dû quitter son ile natale pour éviter d’être tué par les Tontons macoute, la garde rapprochée des présidents-dictateurs Duvallier père et fils entre 1957 … Lire la suite Pays sans chapeau – Dany Laferrière – Zulma (2018)

Les pieds sales – Edem Awumey – Seuil (2009)

Le XXIème siècle n'a que quelques années. Askia est chauffeur de taxi à Paris. Il habite dans un squat à la moquette crasseuse avec une seule lucarne qui lui donne « une petite vue sur les toits, les cheminées et les astres ».  Il sillonne les rues de la capitale avec son taxi et scrute le parvis … Lire la suite Les pieds sales – Edem Awumey – Seuil (2009)

Qui a tué mon père – Edouard Louis – Seuil (2018)

Troisième opus du récent petit génie de la littérature française après « En finir avec Eddy Bellegueule » en 2014 et « Histoire de la violence » en 2016. Dans « Qui a tué mon père », Édouard Louis regarde son père avec le recul de celui qui s’est dépris de sa présence quotidienne et qui le reconsidère avec un œil … Lire la suite Qui a tué mon père – Edouard Louis – Seuil (2018)

Aux États-Unis d’Afrique – Abdourahman A. Waberi – Zulma (2017)

Le titre est explicite. Il s’agit de raconter le monde d’aujourd’hui, mais dans un miroir : la superpuissance mondiale est l’Afrique, les pays pauvres et colonisés se regroupent dans l’Euramérique paupérisée avec, en premier lieu, la France. Ce genre de conte voltairien permet une mise à distance qui rend les traits d’une société plus saillants et … Lire la suite Aux États-Unis d’Afrique – Abdourahman A. Waberi – Zulma (2017)

Comment vivre en héros – Fabrice Humbert – Gallimard (2017)

Tristan Rivière est fils d’ouvrier profondément communiste. L’héroïsme fait partie des vertus liées à l’engagement communiste. Tristan pratique la boxe, sport utile quand on souhaite être héroïque. Pourtant, il s’enfuit quand son entraîneur est violemment attaqué, un soir, dans le métro. « Brûlé de honte, de remords, d’humiliation », il abandonne la boxe. Et ressasse ce qu’il … Lire la suite Comment vivre en héros – Fabrice Humbert – Gallimard (2017)

Tablée, suivi de Fraternité – Pierre Michon (Carnets de L’Herne – 2017)

Pierre Michon est un mythe vivant pour les affamés de littérature mais peu connu du grand public. Il n’a jamais obtenu de gros tirages. C’est en 2009 que j’ai commencé à lire quelques-uns de ces livres (cliquez ici ou ici ). Depuis, c’est l’un des écrivains français auquel je ne cesse de revenir. Les Editions … Lire la suite Tablée, suivi de Fraternité – Pierre Michon (Carnets de L’Herne – 2017)

Chasseur de noirs – Daniel Vaxelaire ( 1982 )

C’est un homme de vingt-cinq ans qui écrit. Il s’appelle Guillaume Brancher. Il est en prison, il sait qu’il va mourir. Pourtant, la vie lui semblait ouverte à toutes les promesses, en ce début du XVIIIème siècle sur l’île Bourbon (maintenant île de la Réunion). L’arrivée de colons français sur cette île sans présence humaine, … Lire la suite Chasseur de noirs – Daniel Vaxelaire ( 1982 )

La Conversion – James Baldwin (Editions Rivages – 2017)

Depuis la diffusion du film du réalisateur haïtien Raoul Peck, « I Am Not Your Negro », dans lequel, avec pour commentaires, les propos de James Baldwin, le cinéaste retrace la longue lutte, toujours en cours, pour l’égalité des races aux Etats-Unis, les éditeurs français ont réédité un certain nombre de livres de James Baldwin qui avait … Lire la suite La Conversion – James Baldwin (Editions Rivages – 2017)

Lettres noires : des ténèbres à la lumière – Alain Mabanckou (Fayard – avril 2016)

Le 17 mars 2016, l’écrivain congolais-français Alain Mabanckou a prononcé, devant ses collègues du Collège de France et un large public, sa « Leçon inaugurale » dont le titre est très explicite, « Lettres noires : des ténèbres à la lumière ». Il retrace l’histoire de la littérature d’Afrique noire d’expression française, à laquelle il associe les littératures caribéenne et afro-américaine. Cette … Lire la suite Lettres noires : des ténèbres à la lumière – Alain Mabanckou (Fayard – avril 2016)

Mon cher fils – Leïla Sebbar (Editions elyzad – 2009)

« Mon cher fils »…  C’est ainsi que débute chaque lettre qu’un vieil homme veut envoyer à son fils qui est en France. Le vieil homme est à Alger. Il n’écrit pas lui-même, il dicte la lettre à Alma, écrivaine publique, qu’il retrouve à la Grande Poste d’Alger, construction iconique du style arabo-colonial, aussi lumineuse à l’extérieur … Lire la suite Mon cher fils – Leïla Sebbar (Editions elyzad – 2009)