Treize films en Un !

L’automne est la meilleure saison cinématographique à Paris : le seul problème est de trouver le temps d’aller voir tous les bons films qui sortent en rafales. Pour ma part, je suis allé voir 13 films en salle, en moins de deux mois. La plupart avait participé d’une façon ou d’une autre au dernier festival de Cannes, sinon à celui de Berlin ou à la Mostra de Venise.
Et mon palmarès ?

LE PLUS IDÉALISTE
Et maintenant on va où ?
 de Nadine Labaki
avec Kevin AbboudClaude Baz MoussawbaaJulian FarhatLeyla FouadNadine Labaki,Yvonne MaaloufAntoinette Noufaily
« Et maintenant on va où ? » est le pendant tragico-burlesque d' »Incendies« , film radicalement noir de 2010 décrivant sans la nommer la guerre du Liban. Ici, dans une mise en scène énergisante, les femmes tentent d’éviter l’affrontement dans leur village face à des hommes qui n’obéissent qu’à leur trop-plein de testostérone mal employée. C’est drôle, c’est tragique, on pleure, on rit, on aime… On a envie d’y croire !
LE PLUS CLOS
L’Appolonide (souvenirs de la maison close), de Bertrand Bonello
avec Xavier BeauvoisAdèle HaenelHafsia HerziNoémie LvovskyJacques NolotCéline SalletteJasmine Trinca
Film d’une grande perfection formelle, film plombant, très dur, violent, parfois insoutenable… On comprend physiquement ce nom de maison CLOSE, tellement tout parait étouffant malgré l’humanité qui reste imprimée en filigrane dans l’obscurité.
Heureusement, il faisait soleil quand je suis sorti.
LE PLUS VIRTUOSE
Piel que Habito, de Pedro Almodovar,
avec Elena AnayaRoberto ÁlamoAntonio BanderasJan CornetEduard FernandezJosé Luis GómezBárbara LennieMarisa ParedesSusi SánchezBlanca SuárezCe qui est bien avec Almodovar, c’est qu’il peut se risquer à raconter n’importe quoi, c’est (presque…) toujours passionnant. L’intrigue de La Piel que Habito tient du quasi délire. Et pourtant, je suis resté scotché, tout en me demandant comment une histoire aussi extravagante pouvait m’intéresser. Finalement, j’ai retrouvé l’Almodovar déjanté de ses débuts, avec, comme énorme différence, une totale maîtrise de la réalisation. On retrouve aussi Antonio Bandeiras, stupéfiant de perversité mais toujours aussi craquant…
LE PLUS VAIN
Un été brulant de Philippe Garrel
avec Monica BellucciVladislav GalardLouis GarrelMaurice GarrelVincent Macaigne,Jérôme RobartCéline SalletteIl y a un splendide plan-séquence, quand Monica Bellucci danse des minutes entières dans une boîte de nuit romaine, flirtant avec un autre homme que son mari, dans une sensualité à la fois torride et légère.
Le reste du film ne m’a pas vraiment emballé et m’a semblé assez vain, voire creux. Est-ce la faute à Louis Garrel, qui plombe allègrement le film, tant son jeu reste limité…
LE PLUS DERANGEANT
We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay
avec Tilda SwintonJohn C. ReillySiobahn FallonAshley Gerasimovich,  Ezra Miller
Attention, thriller familial !
Si vous trouvez que votre bébé pleure trop souvent, n’allez PAS voir ce film. Si vous pensez que votre enfant peut être un monstre, n’allez PAS voir ce film. C’est un film impitoyable, noyé dans la rouge, porté par l’interprétation hallucinée de Tilda Swinton, dont même le sourire n’attend que le malheur.
LE PLUS HALETANT
Drive de Nicolas Winding Refn
avec Albert BrooksBryan CranstonRyan GoslingChristina HendricksOscar IsaacCarey MulliganRon PerlmanExcellent film d’action, spectaculaire et rigoureux, emmené par la nouvelle coqueluche d’Hollywood, Ryan Gosling, aussi impassible que Lucky Luke. Le film navigue entre courses-poursuites et hyper-violence, espacées de scènes hiératiques et silencieuses et accompagnées d’un BO énergique. C’est inattendu qu’un film d’action aussi hollywoodien reçoive le prix de la mise en scène lors du dernier festival de Cannes. Mais finalement assez mérité.
LE PLUS NOIR ET BLANC
The Artist de Michel Hazanavicius
avec Bérénice BéjoJames CromwellJean DujardinJohn GoodmanMalcolm McDowell,Penelope Ann MillerMissi Pyle
A savourer sans retenue ! Tout commence et finit par des claquettes, mais ne pas s’attendre à garder le sourire aux lèvres pendant tout le film : il traverse des moments de tristesse insondable. Dujardin (dont je ne suis pas un fan) est magnifique, Bérénice Bejo splendide … et le chien, absolument craquant !
LE PLUS GONFLE
Polisse, de Maïwenn
avec Emmanuelle BercotLou DoillonNicolas DuvauchelleJérémie ElkaïmMarina Foïs,MaïwennFrédéric PierrotKarole RocherRiccardo ScamarcioJoey StarrKarin Viard
Très fort, ce film ! La plongée dans l’activité quotidienne d’une brigade de protection des mineurs est sidérante. Maïwenn sait très bien happé les moments durs et doux vécus par ces sentinelles qui sont là pour tenter de soulager une part de la misère humaine. Mais pourquoi y a-t-elle mélangé un brin de sa romance avec Joeystarr ? Il n’avait pas besoin de ça pour crever l’écran. Comme tous les autres acteurs, du reste…
LE PLUS SURPRENANT
Le cochon de Gaza de Sylvain Estibal
avec Gassan AbbasLotfi AbdelliBaya BelalSasson GabaiKhalifa NatourMyriam Tekaia,Ulrich Tukur
L’humour à Gaza ! Inédit, je crois, et surprenant. C’est très drôle, on rit souvent. Mais c’est aussi une plongée dans la vie quotidienne dans cette prison à ciel ouvert, entre soldats israéliens, immigrants russes et barbus palestiniens. Dommage que le message final généreux soit amené avec une certaine maladresse. Mais ce n’est pas facile d’exprimer l’espoir dans une situation aussi désespérée…
LE MEILLEUR
L’exercice de l’Etat, de Pierre Schoeller
avec Didier BezaceMichel BlancJacques BoudetZabou BreitmanFrançois ChattotSylvain DebléOlivier GourmetLaurent Stocker
Le meilleur film sur la vie et les hommes politiques que j’ai vu depuis bien longtemps. L’analyse du monde brutal, touffu et tordu de la politique y est sans concession, ni manichéisme : les « politiques » sont aussi broyés qu’ils broient eux-mêmes. Mais ce film apporte à cette fresque une puissance presque épuisante grâce à une mise en scène au cordeau d’un rythme effrayant : même les moments « creux » sont denses, au prix, parfois, de quelques invraisemblances. Quant à la distribution menée par Olivier Gourmet et Michel Blanc, elle ne peut que remporter 100% des suffrages !
Y-a-t-il une morale à cette histoire ? A la presque toute fin du film, le Président dit  » Le peuple a droit à la méfiance puisqu’il n’a pas le pouvoir ! » D’accord ? Pas d’accord ? A vous de voter !
LE PLUS AMÉRICAIN
Les marches du Pouvoir 
de George Clooney
avec George ClooneyPaul GiamattiRyan GoslingMax MinghellaPhilip Seymour Hoffman,Marisa TomeiEvan Rachel WoodJeffrey Wright
La comparaison entre l’américain « Les marches du Pouvoir »  et le français « L’exercice de l’Etat » ne laisse place à aucune hésitation : il n’y a pas photo, le français bat largement l’américain, non seulement sur l’approche de la problématique (encore que ce n’est pas tout à fait la même dans les deux films) que sur la puissance et le rythme de la réalisation où l’américain est au français ce qu’une intéressante pièce de boulevard est à une épopée shakespearienne !
LE PLUS LONG
Il était une fois en Anatolie de Nuri Bilge Ceylan,
avec Taner BirselYlmaz Erdo?anErcan KesalAhmet Mümtaz TaylanFirat TanMuhammed Uzuner
Pendant la première heure où la recherche d’un cadavre se passe de nuit, j’ai beaucoup dormi sauf quand la fille du maire est apparue comme dans un tableau de Georges de la Tour. Une fois le cadavre trouvé au petit matin, je n’ai pas cligné de l’oeil pour suivre cette histoire qui ouvre tout grand les interrogations sur ce qui pousse l’être humain à agir… ou non.
LE PLUS DRÔLE
Mon pire cauchemar de Anne Fontaine
avec Eric BergerCorentin DevroeyAndré DussollierVirginie EfiraIsabelle HuppertBruno PodalydèsBenoît PoelvoordeAurélien RecoingDonatien Suner
La glace et le feu, le yin et le yang, le nord et le sud, c’est toujours une bonne recette pour réussir une comédie. Avec Isabelle Huppert et Benoit Poelvoorde, le duo discordant marche parfaitement dans cette comédie très enlevée bâtie sur des clichés éruptifs… Un régal !

4 commentaires sur “Treize films en Un !

    1. J’ai beaucoup aimé ces deux films. Mais je suis resté très impressionné par la maîtrise et la profondeur de « l’exercice de l’Etat », tout en utilisant certains codes du thriller…

      J'aime

  1. Deux me tentaient. Le « meilleur » et le « plus drôle ». Je vais voir dans les programmes s’il n’est pas encore trop tard pour en voir au moins un sur deux. 2011 s’annonce comme mon pire cru cinématographique : 3 films en 11 mois !

    J'aime

  2. Ah, merci de m’avoir signalé la présente page par un lien sous la photo du film!
    Outre donc votre meilleur, j’ai également vu votre plus surprenant, et votre plus idéaliste…
    Pour rester sur l’Exercice de l’Etat, je suis particulièrement en accord avec votre conclusion (et j’espère bien voir une alternance – à défaut de modèle alternatif…).
    Est-ce que vous connaissiez ce « vieux film » qu’est Le Président, avec Gabin (1962)? Pour son époque, un intéressant film politique, aussi, je trouve…
    (s) Ta d loi du cine, « squatter » chez dasola

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s