« Le voyage n’est nécessaire qu’aux imaginations courtes » (Colette)

« Des petits riens » repart en voyage.

Photo Jmph

Retour fin février. Si tout va bien, il devrait y avoir quelques photos…

6 commentaires sur “« Le voyage n’est nécessaire qu’aux imaginations courtes » (Colette)

  1. bôf, qu’est-ce qu’elle y connaissait, Colette?
    Moi je préfère celle de Nicolas Bouvier, « ce n’est pas le voyageur qui fait le voyage mais c’est le voyage qui le fait » (de mémoire…)

    J'aime

  2. @ Alain : Colette n’y connaissait probablement rien en voyage. J’ai mis cette phrase davantage comme auto-dérision à mon endroit que comme révérence à Colette… dont je n’ai jamais lu grand chose, d’ailleurs.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s