Hong Kong – Paris : le survol de la Chine

Le vol de mon retour à Paris était de jour : jusqu’à présent, j’avais toujours pris le vol de nuit. Par chance, ce jour là, le ciel était dégagé pendant la première moitié du vol. Photos !

Décollage depuis l’aéroport de Hong Kong, sur l’île de Lantau. Durant ce séjour, j’ai habité dans l’un de ces immeubles légèrement incurvés : 69 étages (je n’étais qu’au dizième).Vol AF183 HK-Paris 23 novemvbre 2009 (photo Jmph) 

Vol AF183 HK-Paris 23 novemvbre 2009 (photo Jmph)L’avion a survolé une partie de Hong Kong avec ses forêts d’immeubles tout contre une forêt d’arbres à flanc de montagne, coexistence très hongkongaise.

Survol aussi de Happy Valley et de son hippodrome. Les hongkongais sont passionnés de hippisme et les boutiques de Jockey Club sont toujours envahies par les parieurs les jours de courses.

Vol AF183 HK-Paris 23 novemvbre 2009 (photo Jmph)
Le port encore et les dernières presqu’îles…
Vol AF183 HK-Paris 23 novemvbre 2009 (photo Jmph)Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)

Quelques minutes après, survol d’un port de la Chine continentale au bord de la Rivière des Perles. On distingue nettement les containers prêts à être embarqués vers les marchés occidentaux. Le contenu est-il déjà arrivé dans la hotte du Père Noël ?
La ville est hérissée de buildings et lacérée d’entrelas d’autoroutes : on croirait une ville américaine. C’est la Chine du XXIème siécle.

Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)Vol AF183 HK-Paris 22 novembre 2009 (photo Jmph)Vol AF183 HK-Paris 22 novembre 2009 (photo Jmph)

Deux heures après, l’avion survolait les montagnes chinoises, lointains contreforts de l’Himalaya. Plus besoin de commentaires, la beauté vue du ciel !
Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 22 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)
Vol AF183 HK-Paris 22 novembre 2009 (photo Jmph)

Puis survol d’immenses étendues plates et désertiques,à peine envahies par la neige.
Parfois des routes de nulle part croisent des voies ferrées d’ailleurs ou prennent des virages apparemment inexplicables.
Des lacs font tâches bleues.

Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 22 novembre 2009 (photo Jmph)
Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)

La peau de la terre se craquelle, se fissure, se fendille, se brise, se veine et parfois ressemble à une grande feuille nervurée.
Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 22 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)
Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)

La neige couvre le tout et finit par se confondre avec les nuages
Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph) Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)

Pendnt les six dernières heures du vol, les nuages, des vrais cette fois-ci, ont tout recouvert jusqu’à Roissy. Il pleuvait à l’arrivée.

Vol AF183 HK-Paris 23 novembre 2009 (photo Jmph)

4 commentaires sur “Hong Kong – Paris : le survol de la Chine

  1. Voyez vous ces photos que j’ai eu la chance de découvrir sur FB en exclusivité ainsi présentées prennent un autre sens. J’ignore si cette poésie perçue dans votre billet vient du découpage en divers formats ou du texte qui l’accompagne… Ou peut être pour reprendre votre expression sont-elles ici moins « brutes de fonderie » ?
    Un volet se referme sur HK par ce billet. On attend les récits de vos prochains voyages avec impatience !

    J'aime

  2. Ces superbes photos,comme les précédentes me remémorent la chanson que BARBARA chantait au cabaret L ECLUSE, « les voyages »:
    Ah! les voyages…aux rivages lointains,aux rêves incertains
    Qui effacent au loin nos larmes et nos chagrins….car les voyages
    C’est la vie que l’on fait, le destin qu’on refait………….
    Et le monde nouveau qui s’ouvre à nos cerveaux nous fait voir autrement ,et nous chante comment la vie vaut bien le coup malgré tout………………..
    Ah!les voyages qui murissent nos coeurs et nous ouvrent au bonheur……….

    Jean-Marie, Je te souhaite une BONNE ANNEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ET ENCORE ET ENCORE!!! Monique

    J'aime

  3. De belles photos, très intéressantes. Tout comme vous lorsque je voyage j’aime beaucoup regarder la terre d’en haut, c’est une manière très agréable d’enrichir ses connaissances géographiques mais encore plus une incitation aux rêveries poétiques infinies. Encore faut-il avoir un hublot et ce n’est pas toujours le cas.
    Meilleurs voeux pour vous et les vôtres, et au plaisir de vous lire.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s