Août en Bretagne (1) : le miracle du festival

Bâteaux  - Festival des chants de marin 2009 (photo jmph)
Comme il y a deux ans, cela a tenu du miracle : la veille encore, la pluie est tombée quasiment toute la journée. Mais le vendredi matin, grand soleil… Et les trois jours de la 9ème édition du Festival de Chant de Marin de Paimpol se sont déroulés sous un soleil quasi méditerranéen. Le thème en était officiellement « Les Amériques » ! Cela a le mérite de ratisser large, depuis nos « cousins » québécois jusqu’aux musiques latino-américaines en tous genres. Mais comme Bruce Springsteen était déja pris aux Viellles Charues de Carhaix, la star américaine invitée à Paimpol était … anglaise : Marianne Faithfull ! 

En attendant Alan Stivell - Festival de chant de marin 2009 (photo jJmph)Faute d’avoir pu la voir moi-même, je ne peux que rapporter les avis d’amis et connaissances qui l’ont vu eux-mêmes : plutôt raté, une voix de plus en plus en perdition (le charme nostalgique de sa voix cassée devenant un début de souffrance), une grande fatigue, l’impression d’un « service minimum », pas davantage. De plus, je ne suis pas certain que la scène de plein air se prête à son répertoire. Mais je regrette quand même beaucoup de ne pas l’avoir vue, Marianne…

Pascale Picard Band - Festival des chants de marin 2009 (photo Jmph)La grande révélation du Festival ne porte pas un nom très vendeur : Pascale Picard ! Elle est québécoise, une vingtaine d’années, un joli minois, elle chante (en anglais), joue de la guitare avec trois musiciens de grande qualité. Et surtout, une pêche d’enfer : on le sentait heureuse sur scène, ce soir là alors que la nuit était enfin tombée, elle donnait tout, sans compter, sans retenue. Une bonne heure de décibels mais aussi de musique, de délires mais aussi de confidences, une heure de spectacle mais aussi une rencontre… C’était son dernier concert de sa tournée estivale en France avant son retour au Québec. Elle revient en octobre.

Foule du Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)
Poissons fumants - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)Le samedi en famille pendant toute l’après midi, parcourir le port de scène en scène, entre poisson fumé, cochon grillé, galette saucisse, bière bretonne. Foule compacte, ambiance bon enfant, musique québécoise en habit, musique bretonne jambes nues, des sculptures éphémères plutôt macabres dans le ciel, un orgue de barbarie… et bien sûr, les vieux gréments dans le port aux milles fanions et aux voiles colorées… A noter, l’usage du verre à DD, gobelet plastique réutilisable pour éviter le gaspillage des gobelets plastiques jetables habituels.
Cochon rôtissant - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)
Musique bretonne - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph) Fanfare québécoise - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph) Orgue de barbarie - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)

Bâteaux  - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)
Bâteaux  - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)

Le samedi soir, Sergent Garcia : de la bonne musique latino, jouée avec vigueur, mais sans réelle surprise. Le dimanche soir, j’ai vu la fin de concert du duo Cocoon  : beaucoup de charme à ces ballades interprétées avec une grande fraîcheur, devant un jeune, très jeune public totalement conquis …

Alan Stivell - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)
Alan Stivell - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)Ensuite, ce fut le tour d’ Alan Stivell. Je ne suis pas un fan mais je voulais le voir devant son public… plutot quinquagénaire d’ailleurs. Très heureuse surprise : grande humilité de présentation mais annonçant tout de même que la moitié des chansons seront nouvelles (tant pis pour les nostalgiques), début par une simple ballade, puis la musique monte en puissance , le chant breton et la harpe celtique épousent le rock et la guitare électrique :  tout explose en énergie musicale. Une très belle heure !
Alan Stivell - Festival de chant de marin 2009 (photo Jmph)

Pour vous donner une idée, voici un aperçu du Festival de 2007. Ce n’était pas les mêmes artistes mais cela donne une bonne idée de l’ambiance générale

7 commentaires sur “Août en Bretagne (1) : le miracle du festival

  1. Une bien belle fête, un beau cochon en train de rôtir et surtout Alan Stivell dont j’ai été fan lorsque j’étais jeune… Je l’avais presqu’oublié. Des chansons nouvelles ? Je demande à écouter.
    Bon dimanche

    J'aime

  2. Des chanteurs ont pris de l’âge (ça arrive) mais les revoir ramène forcément leur voix « d’avant » (Rolling Stones, Bob Dylan, Leonard Cohen…) et le charme opère de toutes façons : ils sont encore vivants, c’est le principal, comme nos souvenirs.

    J'aime

  3. Merci pour cette page, elle me permet d’entrer en contact vous et de me remémorer des bons souvenirs de la fête.
    Cherchant à oragniser une manifestation sur le 22, je vous sollicite pour connaître les coordonnées de votre fournisseur en gobelets réutilisables.
    Merci

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s