« Vies minuscules » de Pierre Michon

Pierre Michon - Photos D Morvan  (Ouest France). En cliquant sur la photo, vous accédez à une interview très intéressante de Pierre Michon par Daniel MorvanJ’ai eu du mal pour aborder Pierre Michon  : j’avais lu L’empereur d’Occident (Editions Verdier) en étant passé à côté. Son écriture magnifique ne m’avait pas empêcher de m’ennuyer en lisant ce court livre dont le sujet ne m’intéressait pas du tout. Car je fais partie de ces lecteurs qui aiment être intéressés par l' »histoire » que le livre raconte, par les personnages « qui vont sur deux jambes et qui projettent une ombre » selon le mot de Faulkner.

J’avais donc mis Pierre Michon sur le rayon des auteurs qui m’étaient inaccessibles. C’est en lisant un blog que je recommande à tous ceux qui aiment les livres, Voyage au bout de la lettre, que je me suis de nouveau intéressé à Michon. Après quelques échanges d’emails avec  « Pitou », l’auteur de ce blog, ce dernier m’a convaincu de lire d’autres livres de Pierre Michon.
Vies minuscules (Ed. Gallimard, col. Folio) était disponible à la bibliothèque.

Livres de Pierre MichonJe l’ai lu avec lenteur (Michon ne se lit pas vite, sa prose se savoure comme un grand cru), avec délectation, en me laissent envahir par les vies minuscules qi’il relate en huit courts récits. J’ai crains, un moment, de rentrer dans la littérature rurale passéiste qui « fleure bon le terroir ». Mais non, ces vies ne sont pas « pittoresques », ne cherchent pas à glorifier je ne sais quel passé d’où notre belle France serait indécrotablement issue. J’ai vu ces vies commme celle de l’absence. Ces huit court récits racontent des vies qui sont devenues des fantômes, ceux qui peuplent les rêves et les pensées de l’auteur. Ces vies qu’il a parfois traversées lui-même, pendant ses trente premières années. Des vies qui deviennent des légendes au contour flou.

Pierre Michon ne m’a pas fait voyager seulement dans la Creuse, son pays natal souvent évoqué, mais dont je ne me soucie guère, pour être honnête. En embarquant avec lui, il m’a fait connaître les êtres qui hantent sa vie. En reflet, cela m’a rappelé d’autres êtres, disparus ou non, qui hantent ma vie…, des personnes parfois jamais rencontrées.

Merci à Jacques qui, le premier, m’a parlé et fait lire Pierre Michon. Merci à « Pitou » qui m’a encouragé à y revenir.

(Comme toujours quand je parle de livres sur ce blog, je n’ai pas l’ambition d’en faire une critique, ce dont je ne suis pas capable. Je veux juste dire l’impression qu’il m’a fait et, éventuellement, donner envie de le lire. C’est pour cela que je ne parle (presque) pas des livres que je n’aime pas.)

7 commentaires sur “« Vies minuscules » de Pierre Michon

  1. eh bien, tu me donnes envie de lire ce fameux Pierre Michon, dont on entend parler souvent mais que je n’ai pas encore approché! et… toi qui t’intéresses au temps, alors que penses-tu du dernier Sollers? ne le trouves-tu pas magnifique?

    J'aime

  2. Et oui, Pierre Michon, cet écrivain trop bien pour être en vedette sur les médias! Ecrivain rare et magnifique pour qui sait enendre sa petite musique littéraire. Ses oeuvres qui ne sont pas des livres de l’actualité littéraire à tout va exigent une lecture qui se savoure au pied de la lettre…

    J'aime

  3. On peut lire « Vies minuscules » qui est effectivement un très grand livre. Je recommande également « Vie de Joseph Roulin » – le facteur à la barbe fleurie que Van Gogh a rencontré en Arles en 1888 et dont il a fait 4 à 5 portraits. C’est un petit livre extraordinaire de densité. Sans compter que la littérature s’y fait peinture : c’est assez fascinant. Pour mieux connaître PM, il existe également un livre d’entretiens (recueil d’entretiens) : le Roi vient quand il veut. C’est éclairant de la place que l’oeuvre – somme toute réduite en volume – de PM tient dans la littérature contemporaine.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s