Voter Bayrou ?

francois-bayrou-afp-pascal-guyot.1169912100.jpg
Le Monde
a mis le feu à ses lecteurs en titrant  » Entre Ségo et Sarko…, je choisis Bayrou« . Avec des témoignages recueillis par l’excellente Raphaëlle Bacquet.

J’ai réagi à cet article et aux 43 personnes qui l’avaient déjà fait. Voilà ce que j’a dit :
 » Oui j’aimerais bien voter Bayrou, c’est le seul candidat qui m’inspire vraiment confiance. Restent deux problèmes : le risque de voir Le Pen arriver au 2ème tour (syndrome du 21 avril), l’entourage et les appuis politiques de Bayrou. Qui sont-ils ? La poignée de députés UDF semble palichonne, et en tous les cas, totalement insuffisante. Essayer de casser le clivage gauche-droite pour les présidentielles, d’accord ! Mais si c’est pour le retrouver aux législatives… « .

Encore 85 jours pour se décider !

Un commentaire sur “Voter Bayrou ?

  1. Bonjour,

    Au delà d’une inclination personnelle pour F Bayrou, je souhaite faire partager et débattre de la question du premier tour, qui inclue cette nouvelle notion de « vote utile ».
    1- Le système des deux tours a été institué pour permettre une confrontation d’idées et de programmes la plus large possible, sous couvert d’une « respectabilité » de 500 parrainages de maires. Exprimer un vote en tant que tel au premier tour est la seule façon de faire entendre sa voix au plus proche de ses convictions personnelles (sauf cas du vote blanc à prendre en compte), de faire progresser des idées et d’établir des rapports de force en ce sens. S’il s’agit d’escamoter ce temps démocratique, autant avoir l’honnêteté de le supprimer pour le remplacer par un seul tour opposant deux candidats.
    2- Si le Pen arrive au deuxième tour (autant dire que cela me déplait) il faut tout de même se demander pourquoi ! Ecouter le grandissement des protestations, travailler pour l’intérêt général, affiner et argumenter ses propositions pour éviter le vote protestataire ou de dégoût. Le score de Le Pen n’est pas que le reflet d’opinions fascisantes mais relève aussi de la responsabilité des dirigeants depuis 1981 (y compris les participations du centre au gouvernement). Il ne faut donc pas subir le Pen en même temps que l’on se prive de la principale échéance démocratique de notre régime !!!
    3- En ce qui concerne l’entourage de Bayrou, il s’agit bien sûr d’une grosse « poignée » de l’UDF, mais aussi de personnalités de la société civile (cf. Jean Peyrelevade, JF Kahn…), ou encore de personnalités de gauche ET de droite ayant affirmé le soutenir au second tour ou avoir des capacités à gouverner avec lui sur des points essentiels (il ne s’agit pas de voter des lois sans dicuter sous prétexte d’appartenir à la majorité présidentielle) , par exemple, Corinne Lepage, Bernard Kouchner, Jacques Delors, Nicols Dupont Aignan excepté sur les questions européennes, probalblement Nicols Hulot (cf université d’été UDF 2006)…. Je vous gratifie du reste de la liste…
    Au plaisir d’en débattre, vous avez mon mail.
    Cordialement.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s