Blog, B comme bêtise ?

Lu dans une nouvelle, La hache, faisant partie du livre Piercing (Ed. Gallimard), d’un auteur québécois, Larry Tremblay :

Quiconque est médiatisé est du même coup bêtifié. Tu le sais, ça ? Comment faire la guerre à cette omniprésence de l’opinion, du commentaire creux qu’on extirpe à quiconque puisque quiconque peut maintenant afficher sans honte son vécu et l’utiliser comme seule preuve de sa perspicacité ? La bêtise ! Comment faire la guerre à la bêtise ?

Brrrr, j’arrête ce blog IMMEDIATEMENT ! Ce n’est qu’un ramassis de « commentaires creux », d’opinions affichées « sans honte », où je tente de « montrer ma perspicacité », où je me bêtifie en me médiatisant moi-même de façon minuscule et ridicule …

Et la démocratie d’opinion, dont le blog est un des symptômes les plus virulents ? Sa naissance annoncée marquera-t-elle le règne sans partage de la bêtise ?

 

Ceci étant, la lecture de ces trois nouvelles regoupées dans Piercing est vivifiante comme le vent froid qui bat les oreilles sur les falaises de la côte de Goëlo, toute proche de chez moi : on en ressort fouetté, mais heureux ! Suis-je maso ? 

 

Larry Tremblay,(photo : Bernard Préfontaine) Merci Larry !

 

 

 

 

Un commentaire sur “Blog, B comme bêtise ?

  1. Merci d’être venue me lire… J’avoue être tombée sous le charme de votre blog. L’alternance des sujets m’a plue d’emblée. Ce n’est pas un blog ennuyeux. Il vit. Il est vivifiant comme le vent sur les falaises…
    J’avoue ne pas avoir tout lu mais j’étais tombée sur cet article et j’y suis revenue car il illustre les états d’ame d’un blogeur. Suis-je narcissique parce que je blogue ? Suis-je impudique parce que j’affiche quelques fragment de mon existence ?
    J’ai reçu de vertes critiques et je me suis défendue quand je vois dans le rapport de stats que ces gens viennent me lire régulièrement.
    Non, je n’abandonne pas mais je change de ton. Et ce n’est pas facile de passer de l’imparfait ou du passé composé au présent de l’indicatif… Le passé est une manne, le présent n’a pas eu le temps de mûrir et le futur reste un mystère…
    Merci à vous et à très bientôt
    Armelle

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s